Le recyclage du papier déchiqueté

Je viens tout juste de m’acheter une superbe déchiqueteuse à papier pour, comme vous pouvez le deviner, détruire tous ces papiers recelant mes précieuses informations confidentielles. Comme ma déchiqueteuse va à une vitesse fulgurante de 6.87 pieds par minute, soit 2.09 mètres, j’ai eu plein de temps pour philosopher sur la vie. La question suivante m’est venue: les résidus déchiquetés sont si petits, si je les mets simplement dans le bac, va-t-on vraiment les recycler?

J’imagine très mal la chaîne de tri avec les employés affairés à séparer mes «précieux» lambeaux. Ou peut-être est-ce qu’ils ont des robots performants au point de les trier? J’en doutais et ai donc effectué quelques recherches.

D’abord, de quoi est fait le papier de qualité? Sur Wikipedia, on peut lire:

[…] c’est la mise en suspension dans l’eau des fibres et leur égouttage qui permettent de constituer le papier. (lien)

Une lecture plus approfondie révèle que des découvertes liées à la chimie ont permis d’obtenir des fibres de meilleure qualité. Bref, les fibres sont très importantes.

Mais, que se passe-t-il lorsqu’on déchiquette du papier? Et bien on brise toutes ces belles fibres qui sont si importantes. C’est moche! Par la lecture de quelques articles, j’ai réalisé que le papier déchiqueté ne peut être réutilisé que pour faire du papier de qualité inférieure à celui qui peut être produit avec du papier non déchiqueté. Des exemple de réutilisation en sont le papier mouchoir ou le papier de toilettes. Nous sommes loin du cahier Canada.

Quoi faire? Allons-y avec les 3 “R”.

  • Réduction: Minimisez votre quantité de papier à déchiqueter en ne détruisant que la partie contenant des informations confidentielles.
  • Réutilisation: Vous pouvez vous servir de votre papier déchiqueté comme rembourrage dans des emballages, comme confettis ou vous pouvez encore l’utiliser dans des cages pour animaux de compagnie tels que des oiseaux, des souris, gerbilles, hamsters et autres petites bestioles. (lien)
  • Recyclage: Il faut savoir que ce ne sont pas toutes les installations de recyclage qui disposent de l’équipement nécessaire pour récupérer ledit matériau. Il vaut donc mieux vous informer avant de l’y envoyer. De plus, s’il est accepté, il faut généralement le mettre dans des sacs à part. Si votre centre ne l’accepte pas, vous pouvez vous rabattre sur le composte, préférablement si votre papier ne contient pas d’encres toxiques.

Pour mes voisins montréalais, la première référence qui sort sur Google est sur l’arrondissement de Montréal Nord. Elle indique que le papier déchiqueté mis en sac est accepté. (lien)

Autres Références: Earth911.com (anglais)

Leave a Reply